Val de Civaux : Terre de mémoire. Association Amis du Pays de Civaux

Chapitre

Titre: Les légendes de Civaux (Alain Moreau)
Sous-titre: Autour de Clovis et d'Alaric
Durée: 00:02:07   [00:00:00 > 00:02:07]
Alain MOREAU, instituteur à Civaux et Eloïse BONNOIT, Corentin DESROSES, Gautier VERDIER, enfants de Civaux, nous font découvrir leur village et ses légendes. Car à Civaux, on raconte que Clovis, le roi des Francs, livra une très longue bataille contre Alaric, le roi des Visigoths… Une biche aurait indiqué à Clovis un passage dans la rivière, puis une pluie de sarcophages aurait permis à Clovis d’enterrer ses nombreux soldats décédés…
Titre: Le Paléolithique (Jean Airvaux)
Sous-titre: Première période de la Préhistoire et les plaquettes gravées de Lussac-les-Châteaux
Durée: 00:02:07   [00:02:07 > 00:04:15]
Vers un million d'années avant notre ère, l'Homo erectus est le premier homme à entreprendre la conquête du territoire européen. Quelques outils en silex, découverts dans les sablières de Mazerolles au sud de Civaux, peuvent être attribués à cet Homo erectus qui se maintient fort longtemps. Bien après que l'homme eut maîtrisé le feu (vers -550.000), l'Homo erectus est remplacé (probablement entre -200.000 et -120.000) par les premiers Homo sapiens, les hommes de Néandertal. Or la présence des Homo sapiens est attestée sur les rives alors glacées de la Vienne vers -60.000. Vers -35.000, l'Homo sapiens sapiens, dit homme de Cro-Magnon, supplante l'homme de Néandertal qui disparaît progressivement. Jean AIRVAUX, Ingénieur au service régional de l'archéologie, montre des plaquettes gravées exceptionnelles découvertes à Lussac-les-Châteaux et déchiffre pour nous leurs gravures.
Sujet: Le patrimoine mobilier
Topique: Plaquettes gravées
Mots-clés: Homo sapiens sapiens (Néandertal)
Cadre spatial du thème: Lussac-les-Châteaux
Cadre temporel du thème: - 35.000
Sujet: Le patrimoine mobilier
Topique: Silex
Mots-clés: Homo erectus
Cadre spatial du thème: Mazerolles (dépt. Vienne)
Titre: Le Néolithique et la Protohistoire (Jean-Pierre Pautreau)
Sous-titre: Vers la période historique
Durée: 00:02:55   [00:04:15 > 00:07:10]
A partir de -10.000 ans, le climat se réchauffe, entraînant des bouleversements écologiques auxquels les hommes s'adaptent. Très progressivement, de chasseur-cueilleur, ils deviennent producteurs. Si le Néolithique débute en Europe vers -6000, c'est à partir de -5000 que l'économie de production se développe véritablement dans la vallée de la Vienne. Ce sont surtout les restes funéraires qui en témoignent aujourd'hui, comme ces sépultures trouvées à Valdivienne, ou encore les énigmatiques fours à pierres chauffées. Jean-Pierre PAUTREAU, Chercheur au CNRS, nous parle du dolmen de Loubressac et des découvertes de l'archéologie aérienne. Vers -800, le Val de Civaux découvre l'usage du fer dont le minerai se trouve sur place en abondance. L'usage du bronze est alors uniquement conservé pour les parures. L'époque gauloise qui correspond à la fin de l'époque du Fer est richement représentée dans la vallée de la Vienne aux environs de Civaux.
Titre: L'époque Gallo-romaine (Dominique Simon-Hiernard)
Sous-titre: La demeure romaine, les temples, le théâtre, la nécropole et le port de Civaux
Durée: 00:04:38   [00:07:10 > 00:11:49]
Le camp gaulois de Cornouin est encore en pleine activité quand en -56, les romains entreprennent la conquête de la Gaule. L'ordre, la loi et la paix romaine vont transformer totalement le paysage urbain et rural. Du 1er au 3e siècle se développe à Civaux un urbanisme important. Des voies relies une grande villa, un théâtre, des temples, des habitations, un port et des nécropoles découverts lors de fouilles anciennes ou au cours des recherches préalables à la construction de la centrale nucléaire. Dominique Simon Hiernard, attachée de conservation des musées de la ville de poitiers nous présente ces vestiges et insiste également sur la production d’un type de céramique dites céramiques à l’éponge. Une reconstitution de l'ensemble gallo-romain permet d'en comprendre son organisation et d'expliquer, qu'à cette époque-là, Civaux possédait un port très actif.
Titre: Le haut Moyen Âge (Brigitte Boissavit-Camus et Jean-Claude Papinot)
Sous-titre: Le baptistère mérovingien, l'église Saint-Gervais et Saint-Protais, la légende de Saint sylvain, la stèle d'Aeternalis et Servilla et la nécropole
Durée: 00:05:41   [00:11:49 > 00:17:31]
C'est au tout début du IVe siècle que le christianisme devient une religion tolérée par l'Empire, à la fin du IVe siècle, elle devient une religion d'Etat. Brigitte BOISSAVIT-CAMUS, Maître de Conférences à l'Université de Nanterre, nous parle des constructions liées au christianisme, cathédrales, baptistères et maisons de l'évêque, puis du début de l'évangélisation des campagnes.C'est dans ces premiers siècles chrétiens que s'inscrit la construction d'une partie des bâtiments de Civaux : le baptistère mérovingien et l'église Saint-Gervais et Saint-Protais. La légende de Saint Sylvain, chère aux habitants de la région, nous est racontée par Alain MOREAU. Jean-Claude PAPINOT, Inspecteur général honoraire de l'archéologie, commente la stèle funéraire d'Aeternalis et Servilla, deux personnages importants de Civaux qui se sont probablement convertis, dit-il, et qui ont créé une première communauté chrétienne. Il nous explique l'importance et la particularité de la Nécropole mérovingienne : une "véritable énigme" puisqu'on y trouve des milliers de sépultures. Jean-Claude PAPINOT rappelle enfin qu'à l'époque mérovingienne et carolingienne, Civaux était une circonscription administrative importante, une viguerie qui dépendait du comte de Poitiers. Il donne l'origine du nom actuel "Civaux".
Sujet: Le patrimoine mobilier
Topique: Stèle funéraire d'Aeternalis et Servilla
Cadre spatial du thème: Civaux
Titre: Le Moyen Âge
Sous-titre: La nouvelle église, les chapiteaux et leurs ornements, le système féodal, le donjon de la Tour aux Cognons, la chapelle Sainte-Catherine et les Prieurés
Durée: 00:05:11   [00:17:31 > 00:21:25]
Langue(s): Français
Au début du XIe siècle, le baptême par immersion a disparu et les bâtiments sont si délabrés qu'on décide de construire une nouvelle église. Au XIIe siècle de nouvelles modifications sont effectuées, notamment la mise en place de colonnes et chapiteaux ornés. Au XVe siècle, des contreforts sont ajoutés à l'extérieur. Au début du Moyen Âge, le système féodal a remplacé les vigueries et Civaux perd de son importance. Cependant le Val de Civaux conserve des témoignages de l'époque médiévale comme, outre l'église, le donjon de la Tour aux Cognons, la chapelle Sainte-Catherine de la Nécropole reconstruite au XVe siècle et les Prieurés.

6 chapitres.
  • Alain MOREAU, instituteur à Civaux et Eloïse BONNOIT, Corentin DESROSES, Gautier VERDIER, enfants de Civaux, nous font découvrir leur village et ses légendes. Car à Civaux, on raconte que Clovis, le roi des Francs, livra une très longue bataille contre Alaric, le roi des Visigoths… Une biche aurait indiqué à Clovis un passage dans la rivière, puis une pluie de sarcophages aurait permis à Clovis d’enterrer ses nombreux soldats décédés…
  • Vers un million d'années avant notre ère, l'Homo erectus est le premier homme à entreprendre la conquête du territoire européen. Quelques outils en silex, découverts dans les sablières de Mazerolles au sud de Civaux, peuvent être attribués à cet Homo erectus qui se maintient fort longtemps. Bien après que l'homme eut maîtrisé le feu (vers -550.000), l'Homo erectus est remplacé (probablement entre -200.000 et -120.000) par les premiers Homo sapiens, les hommes de Néandertal. Or la présence des Homo sapiens est attestée sur les rives alors glacées de la Vienne vers -60.000. Vers -35.000, l'Homo sapiens sapiens, dit homme de Cro-Magnon, supplante l'homme de Néandertal qui disparaît progressivement. Jean AIRVAUX, Ingénieur au service régional de l'archéologie, montre des plaquettes gravées exceptionnelles découvertes à Lussac-les-Châteaux et déchiffre pour nous leurs gravures.
  • A partir de -10.000 ans, le climat se réchauffe, entraînant des bouleversements écologiques auxquels les hommes s'adaptent. Très progressivement, de chasseur-cueilleur, ils deviennent producteurs. Si le Néolithique débute en Europe vers -6000, c'est à partir de -5000 que l'économie de production se développe véritablement dans la vallée de la Vienne. Ce sont surtout les restes funéraires qui en témoignent aujourd'hui, comme ces sépultures trouvées à Valdivienne, ou encore les énigmatiques fours à pierres chauffées. Jean-Pierre PAUTREAU, Chercheur au CNRS, nous parle du dolmen de Loubressac et des découvertes de l'archéologie aérienne. Vers -800, le Val de Civaux découvre l'usage du fer dont le minerai se trouve sur place en abondance. L'usage du bronze est alors uniquement conservé pour les parures. L'époque gauloise qui correspond à la fin de l'époque du Fer est richement représentée dans la vallée de la Vienne aux environs de Civaux.
  • Le camp gaulois de Cornouin est encore en pleine activité quand en -56, les romains entreprennent la conquête de la Gaule. L'ordre, la loi et la paix romaine vont transformer totalement le paysage urbain et rural. Du 1er au 3e siècle se développe à Civaux un urbanisme important. Des voies relies une grande villa, un théâtre, des temples, des habitations, un port et des nécropoles découverts lors de fouilles anciennes ou au cours des recherches préalables à la construction de la centrale nucléaire. Dominique Simon Hiernard, attachée de conservation des musées de la ville de poitiers nous présente ces vestiges et insiste également sur la production d’un type de céramique dites céramiques à l’éponge. Une reconstitution de l'ensemble gallo-romain permet d'en comprendre son organisation et d'expliquer, qu'à cette époque-là, Civaux possédait un port très actif.
  • C'est au tout début du IVe siècle que le christianisme devient une religion tolérée par l'Empire, à la fin du IVe siècle, elle devient une religion d'Etat. Brigitte BOISSAVIT-CAMUS, Maître de Conférences à l'Université de Nanterre, nous parle des constructions liées au christianisme, cathédrales, baptistères et maisons de l'évêque, puis du début de l'évangélisation des campagnes.C'est dans ces premiers siècles chrétiens que s'inscrit la construction d'une partie des bâtiments de Civaux : le baptistère mérovingien et l'église Saint-Gervais et Saint-Protais. La légende de Saint Sylvain, chère aux habitants de la région, nous est racontée par Alain MOREAU. Jean-Claude PAPINOT, Inspecteur général honoraire de l'archéologie, commente la stèle funéraire d'Aeternalis et Servilla, deux personnages importants de Civaux qui se sont probablement convertis, dit-il, et qui ont créé une première communauté chrétienne. Il nous explique l'importance et la particularité de la Nécropole mérovingienne : une "véritable énigme" puisqu'on y trouve des milliers de sépultures. Jean-Claude PAPINOT rappelle enfin qu'à l'époque mérovingienne et carolingienne, Civaux était une circonscription administrative importante, une viguerie qui dépendait du comte de Poitiers. Il donne l'origine du nom actuel "Civaux".
  • Au début du XIe siècle, le baptême par immersion a disparu et les bâtiments sont si délabrés qu'on décide de construire une nouvelle église. Au XIIe siècle de nouvelles modifications sont effectuées, notamment la mise en place de colonnes et chapiteaux ornés. Au XVe siècle, des contreforts sont ajoutés à l'extérieur. Au début du Moyen Âge, le système féodal a remplacé les vigueries et Civaux perd de son importance. Cependant le Val de Civaux conserve des témoignages de l'époque médiévale comme, outre l'église, le donjon de la Tour aux Cognons, la chapelle Sainte-Catherine de la Nécropole reconstruite au XVe siècle et les Prieurés.
Titre: Val de Civaux : Terre de mémoire
Sous-titre: Le Val de Civaux, l'archéologie et l'histoire
Auteur(s): Association Amis du Pays de Civaux
Durée: 00:21:25
Date de réalisation: 03/10/2006
Lieu de réalisation: Civaux
Genre: Documentaires audiovisuels
Le site historique dit du "val de Civaux", situé à trente kilomètres au sud-est de Poitiers (Vienne 86), s'étend de part et d'autre de la rivière (la Vienne), sur une bande de terre d'une douzaine de kilomètres, entre les bourgs de Salles-en-Toulon au nord, et de Lussac-les-Châteaux au sud. Civaux en constitue le centre, mais le site empiète sur les communes limitrophes de Lussac-les-Châteaux et Mazerolles au sud et de Valdivienne au nord. Civaux est un lieu d'histoire privilégié pour trois raisons majeures : sa pérennité, le rare privilège d'avoir conservé, visibles ou enfouis, de nombreux vestiges de toutes les époques depuis la préhistoire, et enfin le fait d'avoir été concerné par de grandes mutations historiques comme par exemple l'avènement du christianisme. Entre les témoignages de la présence des premiers hommes préhistoriques recueillis en ce lieu et la construction de la Centrale nucléaire, 350.000 ans ont passé. Quatre chercheurs, historiens et archéologues, Jean AIRVAUX, Dominique SIMON-HIERNARD, Brigitte BOISSAVIT-CAMUS, Jean-Pierre PAUTREAU et Jean-Claude PAPINOT s'associent à l'instituteur de Civaux, Alain MOREAU et aux enfants du village, pour nous raconter ici, l'archéologie, l'histoire et les légendes de Civaux, depuis la préhistoire jusqu'à la fin du Moyen Âge et partager avec nous les "mystères" de Civaux, notamment sa nécropole mérovingienne et sa "pluie de sarcophages".
Sujet: Le patrimoine immobilier
Topique: Baptistère
Patrimoine immobilier du Val de Civaux: Eglise Saint-Gervais et Saint-Protais (Civaux)
Patrimoine immobilier du Val de Civaux: Maison (bâtiment)
Patrimoine immobilier du Val de Civaux: Stèle
Cadre spatial du thème: Civaux
Cadre temporel du thème: IVe siècle ap. J.-C.
Sujet: Le patrimoine mobilier
Topique: Plaquettes gravées (Lussac-les-Châteaux)
Cadre spatial du thème: Lussac-les-Châteaux
Cadre temporel du thème: - 35.000
Sujet: Le patrimoine mobilier
Topique: Stèle funéraire d'Aeternalis et Servilla
Cadre spatial du thème: Civaux
Nom: AIRVAUX
Prénom: Jean
Rôle: Archéologues
Fonction: Ingénieur au service régional de l'archéologie
Adresse: Poitiers, France
Nom: PAPINOT
Prénom: Jean-Claude
Rôle: Archéologues
Fonction: Inspecteur général honoraire de l'archéologie
Adresse: France
Nom: SIMON-HIERNARD
Prénom: Dominique
Rôle: Muséologues
Fonction: Attachée de conservation des musées de la ville de Poitiers
Adresse: Poitiers, France
Type: Livre
Auteur: Brigitte BOISSAVIT-CAMUS, Jean-Claude PAPINOT, Jean-Pierre PAUTREAU.
Production: EDF Date 1990
Type: Livre
Auteur: Jean-Pierre PAUTREAU, Jean-Claude PAPINOT
Geste Editions ; 2005 Publication réalisée par la Direction régionale des affaires culturelles de Poitou-Charentes (Service régional de l'Inventaire), en collaboration avec le Centre culturel de Civaux, association des Amis du Pays de Civaux.
Association Amis du Pays de Civaux. Film "Val de Civaux : Terre de mémoire", 2003.
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
Les producteurs de cette ressource audiovisuelle sont l'Association des Amis du Pays de Civaux, Programme européen Leader+, la Commune de Civaux, le Conseil général de la Vienne, Civaux, 2006.
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
Le réalisateur de cette ressource audiovisuelle est Daniel Cardot, Civaux, 2006.
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
Les auteurs de cette ressource audiovisuelle sont , Jean-Pierre Pautreau, Jean-Claude Papinot, Jean Airvaux, Brigitte Boissavit-Camus, Dominique Simon-Hiernard, Les Amis du Pays de Civaux, Civaux, 2006.
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
"Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/" Veuillez, ensuite, créer 1/ le lien : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr et 2/ l'intitulé "Creative Commons - Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France" (via la boîte "Liens")
Titre: Description de l'archive audiovisuelle chapitrée : "Val de Civaux : Terre de mémoire"
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: PAPINO Manuela, description et analyse de l'archive segmentée du film documentaire "Val de Civaux : Terre de mémoire", 2012.
Id analyse: dc963ca9-f8ed-4300-9c3e-dcf6471a6774
Id vidéo: 0674ea30-b886-4a39-b4d5-30a0e8fb0499
Ce film institutionnel d'environ 20 mn permet de comprendre le caractère exceptionnel de ce site préhistorique et historique du Val de Civaux, petit village de la Vienne, qui conserve d'importants vestiges depuis la préhistoire. Ce film a été réalisé par "Les Amis du Pays de Civaux" dans le cadre du programme européen Leader+, en partenariat avec la Commune de Civaux et le Conseil Général de la Vienne, sous la responsabilité du comité scientifique constitué de Jean-Pierre Pautreau et Jean-Claude Papinot.